les concerts

JOUR DE BLUES A BAMAKO

Samedi 9 avril à 20h30 à l'espace SORANO à Vincennes

À l’ombre d’un arbre à palabres, des musiciens se tiennent et, comme il se doit, dialoguent. Avec l’ambition de rendre hommage au maître Ali Farka Touré, grand passeur entre la musique traditionnelle malienne et le blues, disparu en 2006, le guitariste Pierre Durand et le flûtiste Joce Mienniel ont réuni un groupe qui invite à s’immerger dans la temporalité de l’Afrique. Constitué de manière à ce que chacun soit le reflet de l’autre, de part et d’autre de la Méditerranée, le groupe fait répondre les voix à la flûte, le n’goni à la guitare, la calebasse aux percussions préparées, pour capturer la poésie urbaine et contrastée d’une journée bamakoise.

Avec :

Joce Mienniel : flûtes

Pierre Durand : guitare,

Nanou Coul, Tanti Kouyate : chant

Dialimory Sissoko : n’goni aigu et medium

Amadou Daou : calebasse

Benjamin Flament : percussions préparées

One woman show de Roukiata Ouedraogo
Roukiata.jpg

Jeudi 7 avril 2022 à 20h30 à l'espace George Pompidou

 

“Son sens de l'humour est aussi développé que son sens de l’observation.”  |  CAUSETTE“

Elle balaie les clichés sur l’Afrique.”  |  LA TERRASSE

“Je demande la route” est une traversée initiatique dans un monde de brutes. L’école n’est pas douce en Afrique pour les écoliers. L’arrivée en France est dure pour une migrante désargentée. Le parcours professionnel est compliqué pour une jeune Africaine non diplômée. Mais c’est en surmontant ces épreuves que la jeune fille devient une femme maîtresse de son destin. Roukiata fait un retour sur elle-même et souhaite offrir une belle histoire, grave et légère, à laquelle chacun peut s’identifier.